Marcenat et ses environs

 

MARCENAT

Commune de 627 habitants, Marcenat est le pays des négociants voyageurs. Ce bourg, situé sur la plateau du Cézallier, est réputé pour ses superbes demeures anciennes, son musée de la foudre, son monastère orthodoxe.

JPEG - 5 ko

LE MUSEE DE LA FOUDRE

Photographe passionné Alex Hermant a créé ce musée, grâce a de nombreuses photos, d’objets foudroyés et de documents, la visite de ce musée nous fait mieux connaitre le phénomène des orages et de la foudre, et sur le plateau du Cézallier, croyez moi, ceux-ci sont spectaculaires !!!!!

JPEG - 78 ko

LE MONASTERE ZHAMÉNIÉ

Depuis 1988, Marcenat abrite le Monastère Orthodoxe de la Traverse. Cet édifice est à l’origine une ancienne ferme, entièrement restaurée par les soeurs orthodoxes elles mêmes. On peut admirer ses voutes et sa coupole entièrement recouvertes de cuivre. Son intérieur est également surperbement décoré. Les moniales qui l’habitent se consacrent entièrement à leur religion,à la peinture d’oeufs et d’icones, à la fabrication du miel et à leur potager.

JPEG - 81.9 ko

LE SAILLANT

Quittez la Traverse et poursuivez votre route jusqu’au hameau du Saillant, vous y découvrirez une jolie cascade dont les eaux se jettent dans la rivière Bonjon. D’une hauteur de 7 mètres, elle devient parfois impressionante à la fonte des neiges ou après un gros orage.

Au loin vous appercevez une curieuse montagne : le Mont Chamaroux.

JPEG - 69.4 ko

LE CHAMAROUX (Alt 1478m)

Le plus haut sommet du Cézallier

La légende raconte que c’est un lieu magique, un "jardin des fées" hanté par de redoutables créatures qui y tenaient sabbat les samedis de pleine lune. A minuit, après une danse infernale, ces belles filles se transformaient en sorcières hideuses et dévoraient les enfants morts sans baptême. On dit qu’un jour, un beau garçon du pays pour avoir eu l’audace de perturber leur festin diabolique, porta toute sa vie sur sa joue la griffure sanglante des sorcières.....

Plan du site |  Contact |  Espace privé Site réalisé avec SPIP